Accueil > art et culture > livre

Plongez dans l'univers de 7 par Richard Montanari

Le résumé :
Lorsque le premier cadavre est retrouvé, le duo d'inspecteurs Kevin Byrne et Jessica Balzano ne se doutent que c'est une série de meurtre qui commence. Le tueur en série, rapidement surnommé le collectionneur, semble vouloir s'amuser avec la police de Philadelphie. Tout cela au dépens de jeunes filles qui ont fugué de leur domicile et se trouvent à la merci de Joseph Swann, le grand illusionniste.

Notre avis :
Cette nouvelle enquête des inspecteurs Kevin Byrne et Jessica Balzano de la brigade criminelle de Philadelphie vous plongera dans l'univers d'un illusionniste fou. Le rythme du livre est parfaitement mené par Richard Montanari et s'accélère tout au long du roman avec un final effréné. j'avais déjà beaucoup aimé le livre Déviance et cette fois encore j'ai été happé par son univers.
La note de Zone de vie : 16/20

Couverture du livre 7 de Richard Montanari

Ça commence comme cela

La jeune fille morte était dans la vitrine de verre, une pâle et délicate curiosité exhibée par un fou. Vivante, elle avait été belle avec ses fins cheveux blonds et ses yeux bleu cobalt. Morte, ses yeux imploraient une bénédiction, la froide symétrie de la justice.
La dernière chose qu'ils avaient vu était un monstre.
Sa tombe était le sous-sol étouffant d'un bâtiment abandonné dans les Badlands, une zone de 13 kilomètres carrés de terrains désolés et de vies anéanties au nord de Philadelphie qui s'étirait approximativement d'Erie Avenue jusqu'à Girard au sud, de Broad Street jusqu'à la rivière à l'est.
Elle s'appelait Caitlin O'Riordan. Le jour de son assassinat, le jour où sa brève histoire s'est achevée, elle avait 17 ans.
Pour les inspecteurs Kevin Byrne et Jessica Balzano de la brigade criminelle de la police de Philadelphie, l'histoire de Caitlin ne faisait que commencer.

Extrait choisi

Joseph Swann regardait les informations du soir. Un cadavre avait été retrouvé enterré dans Fairmount Park. Un hélicoptère survolait la scène.
Ça avait beau faire plus de deux mois, Swann se rappelait la nuit où il avait enterré la femme comme si c'était hier. Il se rappelait le ciel céruléen, la façon dont la lune le cherchait. Maintenant, comme alors, il était une non-entité, un homme hors de portée des cieux.
Il s'était tenu sur le côté ouest du plateau cette nuit-là, au milieu des buissons et des arbres, perdu dans les ombres. Il avait tassé le sol, vidé le sac de feuilles et de débris au dessus de la terre nue. La scène semblait intacte. L'illusion parfaite.

Pinterest

Mise à jour : 1-4-2016 - Référence : 651

Couverture du livre 7 de Richard Montanari
Auteur : Saint-Thibault des Vignes
Publication - Zonedevie.com