Accueil > femme > soin

Date limite de conservation des cosmétiques

La durée limite d'utilisation est indiquée par un logo qui indique la durée de conservation en mois à partir de l'ouverture du produit. Mais peu de personnes ont le réflexe de noter la date d'ouverture du produit. Aussi en présence de tout changement d'aspect ou d'odeur, il est prudent de jeter le cosmétique.
D'une manière générale, les produits contenant de l'eau se conservent moins bien que les produits secs ou bas d'huile. Les conditions d'utilisation (propreté des mains par exemple avant de prélever de la crème dans un pot) et le conditionnement du produit (tube, pot à large ouverture, etc...) ont également de l'influence sur la durée de conservation.
Les préparations contenant de l'alcool tels que les vernis se conservent mieux.
Pour limiter le risque de développement bactérien, il est conseillé de conserver ses produits dans un endroit frais ou au réfrigérateur.
Les préparations huileuses peuvent être sensibles à l'oxydation. Bien reboucher les bouchons et protéger les flacons de la lumière.

A titre indicatif voici quelques durées de conservation :
- crèmes solaires : à changer chaque année pour maintenir une efficacité contre les UV optimale. Une date de péremption est également indiquée sur l'emballage.
- rouge à lèvre : pas plus d'un an
- mascara : 3 mois maximum
- fard à paupière : environ 6 mois
- crèmes et lait pour le visage : entre 6 mois et un an si l'aspect et l'odeur ne varient pas.

Logo des cosmétiques

En résumé pour une meilleure conservation

- Bien refermer le contenant après utilisation
- Conserver ses cosmétiques dans un endroit fais et sec
- Protéger de la lumière du soleil
- Prendre des précautions d'hygiène optimales lors de l'utilisation

Bon à savoir

Des conservateurs sont ajoutés aux cosmétiques pour augmenter leur durée de conservation. Malheureusement, certains sont nocifs pour la santé ou allergisants. Il est donc prudent de regarder les étiquettes avant d'acheter.
A éviter (liste non exhaustive !):
- les parabens
- le phénoxyéthanol
- le Bromure de cétrimonium
- la méthylisothiazolinone et methylchloroisothiazolinone
- le triclosan que l'on retrouve aussi dans le dentifrice
- les libérateurs de formaldéhyde : 2- bromo-2-nitropropane-1,3-diol, Diazolidinyl urea, DMDM hydantoin, Imidazolidinyl urea, Quaternium-15
- l'EDTA
- BHT (hydroxytoluène butylé) et BHA (hydroxyanisole butylé)
- Iodopropynyl butylcarbamate


Pinterest

Mise à jour : 6-6-2016 - Référence : 374

Logo des cosmétiques
Auteur : Saint-Thibault des Vignes
Publication - Zonedevie.com