Accueil > jardinage > fruit

L'essentiel pour cultiver les fraises

La culture des fraises en un clin d’œil
  • Famille : Rosacée
  • Nom botanique: Fragaria
  • Date de plantation : août à octobre
  • distance entre les rangs : 40 cm
  • Exposition : Ensoleillée
  • Rendement : 500g à 1,5Kg au m²
  • Durée de culture : entre 1 et 3 mois
  • Maladies : chlorose, pourriture grise, limaces
  • Associations bénéfiques : Haricot, épinard, laitue.


Les fraisiers sont des plantes vivaces d'une vingtaine de centimètres de haut avec des feuilles présentant 3 folioles dentées. Avant fructification, les plants forment de belles fleurs de couleur blanche à cœur jaune.
Ils sont classées en 3 types principaux : les "remontants" dont la production dure tout au long de l'été et se poursuit en automne, les "non-remontants" qui donne des fraises en grande quantité sur une courte période (1 mois maximum) et les Quatre-saisons à petits fruits particulièrement parfumés.
Les variétés non-remontantes peuvent être précoces, de mi-saison ou tardives, ce qui permet en mixant les pieds d'avoir des fraises sur une longue période.
On trouve en jardinerie de nombreuses variétés appartenant au type des remontants. Parmi elle, les plus courantes sont l'Ostara donnant des fruits fermes avec une forte productivité, la cirafine à chair plus fondante que l'Ostara et la Mara des bois au goût de fraises des bois. Parmi les variétés non-remontantes, la plus connue est la gariguette au parfum très agréable et à la chair ferme.

Le rendement est très variable selon les variétés : celles à petits fruits produisent environ 100g par plant, tandis que les variétés à gros fruits peuvent donner jusqu'à 300g par plant. La récolte s'effectue par pincement des fruits mûrs. Après récolte leur durée de conservation est très courte. En cas de surproduction, les fruits peuvent être transformés en confiture, en coulis ou sirop ou déshydratés.
La culture peut être hâtée pour les variétés précoces de 2 à 3 semaines à l'aide d'un tunnel fermé à installer du mois de janvier au début de la floraison.

jeune plant de la variété gentonova

La plantation de fraisiers

La période de mise en terre qui s'étend de mi-août à mi-octobre est la plus propice à la plantation des fraises excepté les "Quatre saisons" qui doivent être plantées au printemps.
La période hivernale permet à la plante de se reposer et supporte sans problème des températures inférieures à -10°C en dehors des périodes de floraison. Elles apprécient une exposition ensoleillée pour les variétés à gros fruits et craignent les sols particulièrement humides Il est donc utile selon la nature de la terre de faire une butte pour que l'eau soit drainée plus facilement.
Le paillage du sol est particulièrement bénéfique puisqu'il permet de conserver de l'humidité et protéger les fraises des salissures du sol, des mauvaises herbes et adventices. On trouve en jardinerie des films opaques qui doivent être placés sur le sol avant la plantation. Une entaille en croix permet de placer les pieds de fraisiers. L'inconvénient majeur de cette méthode de paillage réside d'en le fait qu'il devient impossible d'amender le sol à moins de retirer le film. Les engrais liquides, utiles quand la fructification baisse, peuvent toutefois être utilisés. Si le film employé est imperméable, prévoir un système d'arrosage;
On place généralement entre 4 à 6 plants au m², chaque plant devant être espacé de son voisin d'environ 40 cm.
Au printemps suivant, les fraisiers doivent être débarrassés des feuilles mortes pendant l'hiver.

Renouvellement des pieds

Le gros de la production s'effectue au printemps et début de l'été. Ensuite les fraisiers formeront des stolons pour donner naissance à de nouveaux plants. Afin de prolonger la production, il est utile de supprimer les stolons dès leur apparition. Cela évite également que la plate-bande de fraisiers ne devienne un véritable fouillis.
Cependant, il est recommandé de renouveler tous les 3 ou 4 ans les pieds de fraises pour assurer une bonne production. Pour cela, sélectionnez quelques pieds sains en formation avant qu'ils ne s'implantent dans la terre et placez-les dans un godet (sans le couper de la plante mère). La jeune pousse devra être maintenue au contact de la terre du godet à l'aide de 2 arceaux fabriqués avec du fil électrique par exemple. Une fois les racines formées, ce nouveau pied pourra être planté à l'endroit désiré.
Procéder une rotation des cultures, toujours utile pour éviter l'apparition de maladies.

Maladies et ravageurs

Les limaces et les escargots sont les principales menaces pour les fruits qui pourrissent alors sur pieds une fois entamés. Les fourmis s'attaquent également aux fraises entamées mais ne touchent pas les fruits sains sans blessures.
Les fraisiers sont assez résistants et peuvent facilement être cultivés en bio. Toutefois ils peuvent être sensibles à certaines maladies ou parasites:
- La chlorose due à une carence en fer et se repère par une décoloration des feuilles.
- La pourriture grise ou botrytis causée par un champignon en cas de forte humidité
- larve de taupin (insecte)
- pucerons

Les variétés

Nova Gento : variété remontante formant des fruits à chair ferme de très gros calibre. La chair est juteuse et sucrée. Parfum très agréable
Gariguette : variété non remontante productive. Les fruits sont particulièrement de forme allongés, très parfumés, la chair est fondante. Précoces les fruits manquent parfois de sucre.
Charlotte : beaux fruits de couleur rouges. Remontant, les pieds sont très productifs
Mara des Bois : Goût de fraise des bois. Remontant
Cirafine : Variété aux fruits de calibre moyen à la chair fine parfumée. Remontant.
Cigaline : Variété précoce formant des fruits allongés de couleur rouge-orangé. Parfum agréable - Non remontant.
Ciflorette : fruits délicieux de forme allongée. Variété non remontante et précoce.
Ostara : chair ferme et acidulée, les pieds donnent des fruits de taille moyenne.

Pinterest

Mise à jour : 7-4-2016 - Référence : 626

jeune plant de la variété gentonova
Auteur : Saint-Thibault des Vignes
Publication - Zonedevie.com