Accueil > santé > nutrition

L'iode : carences, rôles et sources

L'iode est un oligoélément essentiel au bon fonctionnement de l'organisme. Il permet notamment le bon fonctionnement de la thyroïde et de la sécrétion d'hormones nécessaires à de nombreuses fonctions vitales : rénales, cardiaques, respiratoires...
L'iode permet également la transformation de la provitamine A en vitamine A.
Les carences en iode ont des répercussions directes sur la santé :
- goitre
- hyperthyroïdie (fatigue et prise de poids)
- infertilité
- baisse de libido
- etc...

L'apport journalier recommandé est de 150µg par jour. Il est fréquent d'avoir des carences en iode d'où l'ajout d'iode dans le sel. L'apport moyen reste cependant trop faible (en moyenne 80 µg par jour).
Les principales sources d'iode sont les poissons de mer et crustacés, les algues et dans une moindre mesure les radis noirs et le fenouil.

l'iode

Teneurs en iode des aliments

Les données sont issues de la Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual (2013) et sont indiquées en µg pour 100g d'aliment (A noter qu'il faut 1 000 000 de µg pour faire 1 g). Ce sont des teneurs moyennes susceptibles de varier.

sel blanc : 1880 µg
huile de foie de morue : 400 µg
églefin cuit à la vapeur : 260 µg
merlan frit : 213 mg
soupe de poisson : 98 µg
moules cuites : 195 µg
jaune d’œuf cuit : 192 µg
bulot cuit : 114 µg
cabillaud vapeur: 110 µg
crabe tourteau cuit à l'eau : 100 µg
écrevisse crue : 100 µg
merlan cru : 90 µg
parmesan : 80 µg
sardines à l'huile : 70 µg
riz blanc cuit : 60 µg au maximum
chocolat noir à 70% de cacao: 50 µg
thon germon : 40 µg
saint nectaire : 32 µg
haricot rouge : 13 µg
lait entier : 11 µg
radis noir : 10 µg
fenouil : 10 µg
saucisson sec : 7µg


Pinterest

Mise à jour : 26-1-2017 - Référence : 298

l'iode
Auteur : Saint-Thibault des Vignes
Publication - Zonedevie.com