Accueil > jardinage > arbre

Culture et entretien des bonsaï, petits arbres japonais

Les bonsaï d'intérieur sont des espèces d'arbres, le plus souvent tropicales, qui se prêtent bien à la miniaturisation. Parmi elles les plus cultivées sont le ficus, le carmona et le serissa. Leur culture par des mateurs est désormais courante et l'on trouve régulièrement des spécimens à bas prix âgés de quelques années dans les grandes surfaces et jardineries. Les bonsaï plus anciens et plus développés voient leur prix flamber rapidement et sont réservés aux jardiniers aguerris.
Si vous vous lancez dans la culture du bonsaï, il est donc sage de commencer par un petit arbuste bon marché. Car si sa culture est facile elle est exigeante et la moindre erreur se paie cash. Je parle en connaissance, j'ai malheureusement fait périr plusieurs petits arbustes sur quelques oublis avec m'en être occupé des mois sans problème.

Le bonsaî est généralement mis en forme à l'aide de ligatures. La forme la plus courante et la plus appréciée est celle en S qui donne un aspect tortueux au tronc. Les branches charpentières sont taillées pour donner une forme étagée des plus esthétiques. L'autre forme traditionnelle est la forme boule, plus classique car elle ressemble à un arbre de taille normale.
Les bonsaî ayant une architecture étagée et aux troncs sinueux sont mis en forme à l'aide de fils de fer. A l'achat, il est primordial de vérifier que l'écorce ne soit pas trop meurtrie par ces ligatures. En effet, les fils peuvent laisser des races profondes dans l'écorce, et même affaiblir l'arbuste.

Photographie de Bonsaï d'intérieur

Conseils de culture et rempotage

Comme de nombreuses plantes d'intérieur, les bonsaï d'intérieur doivent être placés dans un endroit lumineux mais pas en plein soleil (pas de lumière directe), à une température de 15 à 20°C et à l'abri des courants d'air.
L'arrosage est le point le plus important : il est impératif de maintenir une bonne humidité de la motte de terre et idéalement de l'atmosphère. Le stress hydrique est souvent fatal à la plante et s'observe par la perte brutale des feuilles. Vaporisez de l'eau non calcaire 3 fois par semaine sur les feuilles. Vous pouvez placer des billes d'argile qui maintiennent un micro-climat et une atmosphère propice à sa culture.

Arrosez abondamment la motte dès que la terre est sèche en surface. Attention à bien attendre que la terre sèche en surface : si vous arrosez avant l'arbre n'appréciera pas l'excès d'eau, si vous oubliez d'arroser, l'arbre meure rapidement.

Le rempotage s'effectue au mois de mars. Utilisez un terreau spécial à bonsaï et choisir un pot légèrement plus grand que l'ancien. Démêlez les racines et diminuez-les d'un tiers.
La taille s'effectue de mars à septembre, période où il est nécessaire d'apporter de l'engrais spécial pour bonsaï.

Les maladies

Si votre bonsaï n'est pas en pleine santé, il risque d'attraper des maladies qui peuvent le tuer. Le respect des règles de culture est donc la meilleur arme pour le protéger.
Surveillez de près l'apparition de cochenille dont il est très difficile de se débarrasser. Les pucerons peuvent également envahir l'arbuste.

Les principales variétés de bonsaï

  • Serissa : il arbore des petites feuilles allongées d'un vert brillant. persistant, il garde ses feuilles en hiver et fleurit plusieurs fois par an. Les petites fleurs sont de couleur blanche. L'hiver, placez le Serissa dans un endroit plus frais, idéalement de 10 à 15 °C
  • Orme : Arbuste à feuilles caduques, il les perd l'hiver. Ses feuilles légèrement dentelées sont caractéristiques
  • Hibiscus
  • Ficus : Egalement persistant, il apprécie la chaleur tout au long de l'année
  • Buis
  • Carmona : très courant, cet arbuste persistant donne des petites fleurs blanches et produit des fruits de couleur orange du plus bel effet. Vous pouvez le garder toute l'année dans la même pièce, l'hivernage n'est pas nécessaire

Pinterest

Mise à jour : 7-4-2016 - Référence : 207

Photographie de Bonsaï d'intérieur
Auteur : Saint-Thibault des Vignes
Publication - Zonedevie.com